Nouveautés –

Entraînements NORD avec traitement de surface nsd tupH

Robustes et fiables – même dans des conditions extrêmement difficiles. Dans son centre de transformation, la société mytilicole hollandaise Krijn Verwijs s’en remet aux solutions d’entraînement résistantes à la corrosion de NORD.

nord_news_IE4_smooth_surface_motors.jpg

Bargteheide , 2018-04-03

Des centaines de motoréducteurs de 1,5 kW maintiennent les bandes transporteuses en mouvement au centre de transformation des fruits de mer de Krijn Verwijs. En raison de l’atmosphère saline, les entraînements classiques atteignaient assez rapidement leurs limites. Des motoréducteurs flambant neufs en fonte présentaient les premiers signes de rouille au bout de quelques semaines à peine. Et ils ne duraient qu’environ deux ans avant de devoir être remplacés. Même d’excellents revêtements ou peinture de protection étaient impuissants à retarder significativement l’apparition de corrosion dans ces conditions ambiantes agressives. L’acier inoxydable ne s’est pas non plus avéré une alternative raisonnable car les entraînements deviennent brûlants et nécessitent une longue phase de refroidissement avant de pouvoir être nettoyés.

La solution : des entraînements NORD en aluminium pourvus d’un traitement de surface nsd tupH. Pour le traitement de surface nsd tupH, aucune matière n’est appliquée, donc pas d’écaillage possible. En revanche, le traitement de surface crée une couche de base liée en permanence au substrat. Réalisé grâce à un processus électrolytique, ce traitement apporte aux boîtiers en aluminium une résistance à la corrosion semblable à celle de l’acier inoxydable. La surface résistante aux rayures est également six fois plus dure que l’alliage d’aluminium non traité et mille fois plus dure que la peinture.

A l’achat, les systèmes aluminium pourvus d’un traitement de surface nsd tupH sont sans doute plus onéreux que les entraînements classiques en fonte, mais ce surcoût est compensé par une plus grande longévité. En outre, les coûts de remplacement des moteurs et les efforts d’installation consécutifs importants sont supprimés. Bram de Visser, Chef de service de Krijn Verwijs : “Avec la nouvelle solution NORD, nous n’avons plus besoin de nous préoccuper des systèmes d’entraînement. Nous escomptons une durée de vie des entrainements à revêtement nsd tupH au bas mot cinq fois supérieure à celles des anciens motoréducteurs”.

Le traitement nsd tupH est proposé pour tous les produits NORD en aluminium.

D’UN COUP D’ŒIL : Les avantages du traitement nsd tupH

  • Résistance à la corrosion
  • Résistance aux acides et aux alcalins
  • Facilité de nettoyage
  • Durabilité semblable à celle de l’acier inoxydable
  • Pas d’écaillage possible
  • Légèreté supérieure à l’acier inoxydable
  • Alternative économique à l’acier inoxydable
  • Capacité de dissipation thermique supérieure à celle de l’acier inoxydable