Nouveautés –

La technologie d'entraînement à l'épreuve dans le cadre d'un projet de création d'un tunnel destiné à une ligne ferroviaire rapide

Des besoins particuliers pour les convoyeurs à bande et leur technologie d'entraînement : des systèmes de convoyage et motoréducteurs spécialisés sont utilisés pour la création des tunnels dans le cadre du projet London Crossrail.

Bargteheide , 2019-08-26

Ici, le problème ne tient pas à la résistance, mais à la nature collante de l'argile typique de Londres. D'une longueur totale de 118 km, la nouvelle ligne ferroviaire rapide London Clay nécessite de forer des tunnels de plusieurs kilomètres dans cette matière difficile, qui doit ensuite être évacuée du chantier. Pour ce faire, la société H+E Logistik GmbH basée à Bochum a élaboré des convoyeurs à bande à revêtements plastiques spéciaux. L'argile est mélangée à des agents de surface, et des racloirs empêchent son adhésion.

Pour garantir le bon fonctionnement du système, une technologie d'entraînement de convoyeur à maintenance minime et une conception extrêmement souple étaient aussi nécessaires. Dans cette optique, H+E a fait appel à des solutions NORD DRIVESYSTEMS. « Les motoréducteurs de nos convoyeurs à bande doivent avoir un taux de pannes extrêmement faible. NORD a parfaitement répondu à nos attentes dans ce domaine », se réjouit Dirk Uphues, chef de projet chez H+E. Des motoréducteurs à engrenages coniques dotés d'un arbre de sortie double face ont été utilisés pour les convoyeurs destinés aux tunnels. Un accouplement d'expansion transfère le couple aux convoyeurs. Ce système permet non seulement de limiter le nombre de variantes, mais aussi d'utiliser les convoyeurs sur d'autres sites.