MOPOS

Entraînements nouvelle génération destinés aux retourneurs pour le maltage en cases en usine.

Du houblon et du malt... une bière bien fraîche est l’ingrédient quasi incontournable d’une réunion entre amis. C’est le malt qui donne tout son goût à la bière. Les innombrables nuances de goût sont élaborées dans un processus de production complexe dans lequel les machines sont utilisées quasiment en permanence. Un des principaux fabricants tchèques d’équipement de malterie est Moravske potravinarske strojirny, désigné par l’abréviation MOPOS.

mopos_case_study_m25

MOPOS

Client

Orientation client

mopos_case_study_Customer

Moravské potravinářské strojírny, a.s. Olomouc, désigné par l’abréviation MOPOS, est un des principaux fabricants européens de machines. Dans l’industrie agro-alimentaire, l’entreprise tchèque est perçue comme un pionnier des lignes de production de pointe et d’installations de fabrication complète, notamment pour les secteurs de la boulangerie et de la malterie. Aujourd’hui, plus de 120 employés génèrent un chiffre d’affaires de plus de 7 millions d’euros.

Orientation projet
Pour répondre aux besoins d’un environnement d’utilisation spécifique, MOPOS a équipé les 8 retourneurs de cette malterie de 112 réducteurs à arbres parallèles avec moteurs à carcasses lisses (sans ailette) et de 8 unités d’entraînement de pointe. Les composants utilisés présentent une très haute protection contre la corrosion. Les variateurs de fréquence de la série SK 500E permettent d’adapter la vitesse du moteur aux différentes phases du processus de maltage.

Projet

Défi du projet

mopos_case_study_Projekt

Du houblon et du malt... une bière bien fraîche est l’ingrédient quasi incontournable d’une réunion entre amis. C’est le malt qui donne tout son goût à la bière. Les innombrables nuances de goût sont élaborées dans un processus de production complexe dans lequel les machines sont utilisées quasiment en permanence. Un des principaux fabricants tchèques d’équipement de malterie est Moravske potravinarske strojirny, désigné par l’abréviation MOPOS. En 2015, dans la malterie d’un de ses clients, l’entreprise a remplacé les retourneurs et leurs unités d’entraînement. Durant tout le processus de production, les retourneurs travaillent le grain dans d’énormes bacs, appelés les cases saladin.

L’endurance est de mise – Le bon déroulement du processus de maltage nécessite une technologie d’entraînement durable car cette opération prend plusieurs jours pour chaque lot. La machine est utilisée en permanence pendant de nombreuses années.

Une production à l’aide de vapeur – L’orge doit d’abord être humidifiée pour germer. L’étape suivante est constituée de différentes phases de séchage. Cela crée un environnement avec un taux d’humidité de 100 % Pour fonctionner à la limite de la condensation, les composants mécaniques nécessitent une protection spécifique contre la corrosion et les composants électriques requièrent une isolation spéciale.

Un boîtier résistant à l’acide – Le dioxyde de carbone produit au cours du séchage peut ralentir le processus de maltage et, pour cette raison, il est extrait au cours de l’opération. S’il s’échappe dans l’environnement opérationnel, il réagit avec la vapeur. L’acide carbonique est produit en permanence et a un impact sur les machines. Les unités d’entraînement NORD aux surfaces lisses et à vidange automatique ainsi que les systèmes de protection pour surfaces spécifiques constituent la solution optimale pour des environnements exigeants de ce type. De plus, les entraînements du plan de roulement utilisés à Hidd sont soumis à des températures ambiantes particulièrement élevées en raison du climat de cette ville d’un état du Golfe.

Solution

Une solution applicative

mopos_case_study_solution

Un équipement à l’épreuve des conditions météo – Les retourneurs de la malterie MOPOS sont tous équipés de 14 réducteurs à arbres parallèles. Ils ont subi un traitement de surface spécifique pour assurer un fonctionnement fiable dans cet environnement opérationnel spécial. Il permet de protéger la surface lisse et sans nervures de la machine contre l’atmosphère ambiante et les jets à haute pression des agents chimiques de nettoyage. Grâce à la conception de type « washdown », ces liquides sont rapidement et totalement évacués. Les entraînements sont protégés par une peinture haute qualité résistante aux agents chimiques. L’installation verticale des réducteurs permet de limiter la surface exposée.

Les moteurs électriques NORD économes en énergie ont été conçus avec une classe de protection IP66 pour résister à un taux d’humidité très élevé. Les capteurs de température et la boîte de connexions sont encapsulés dans une résine. Une peinture résistante à l’humidité protège les rotors et les stators.
Refroidissement garanti – La machine est mue par une unité d’entraînement de 7 mètres de large et pesant plus de 7,5 tonnes, équipée de réducteurs à arbres parallèles NORD à plusieurs étages. Cet équipement nécessite un refroidissement permanent. En raison de l’humidité fortement acide et de la nécessité du mouvement contrôlé de l’air pour ce processus, les ventilateurs ne constituaient pas une option envisageable. Les entraînements sont refroidis intégralement par leur surface.

Grâce à un rapport de réduction élevé dans les réducteurs, les 8 retourneurs se déplacent à une vitesse modérée sur les rails au-dessus des bacs de maltage de 53 mètres de long et 2 m de profondeur. Les variateurs de fréquence de la série NORD SK 500E contrôlent les variations de vitesse des moteurs pendant les différentes phases du processus de maltage.

Case_study_download_teaser

Télécharger le PDF de l’étude de cas MOPOS